Charte des Imams

0

Les principes fondamentaux de la République française sont énoncés dans sa devise: » Liberté, Egalité, Fraternité ». Ils se traduisent par des droits intangibles, à la fois politiques et sociaux reconnus aux citoyens. L’article 1er de la Constitution s’inscrit dans ce cadre puisqu’il proclame que « La France est une République indivisible laïque, démocratique et sociale ».

Principe de Liberté: Les êtres humains naissent et demeurent libres et égaux en droits. La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas  à autrui, les limites de cette liberté  ne peuvent être définies que par la loi qui est l’expression de la volonté générale. Nul ne peut être inquiété pour ses opinions, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public. Tout citoyen peut parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas prévus par la loi.

Principe d’égalité: Tous les citoyens sont égaux devant a loi, sans distinction de sexe, d’origine, de race ou de religion. La loi est la même pour tous. L’homme et la femme ont les mêmes droits dans tous les domaines. Chacun des conjoints peut librement exercer une profession, percevoir des revenus et en disposer comme il l’entend après avoir contribuer aux charges communes. Les parents exercent en commun l’autorité parentale. Ils pourvoient à l’éducation des enfants et préparent leur avenir. L’instruction est obligatoire pour les enfants des deux sexes jusqu’à seize ans.

Principe de fraternité: Tout citoyen concourt à la cohésion de la nation. La Nation garantit à tous la protection de la santé et la sécurité matérielle. Toute personne qui, en raison de son âge, de son état physique ou mental, de la situation économique, se trouve dans l’incapacité de travailler a le droit d’obtenir de la collectivité des moyens convenables d’existence. Le principe de fraternité fonde le caractère social de la République, qui favorise la cohésion sociale, ainsi que l’amélioration de la condition des plus démunis.

Principe de laïcité: Aucune religion n’a de statut privilégié au sein de la République et chaque individu dispose de la liberté de ses opinions et de sa foi sous réserve de respecter le cadre légal. La laïcité repose sur trois principes majeurs: le régime de séparation, qui soumet les cultes à un régime de droit privé, la reconnaissance de la liberté religieuse, impliquant la neutralité de l’Etat face à toutes les religions et à toutes les croyances et le respect par chacun des principes et des valeurs de la République et de l’état de droit.

Principe de la République indivisible: aucune partie du peuple, ni aucun individu, ne peut s’attribuer l’exercice de la souveraineté  nationale. Seul le peule exerce cette souveraineté par la voie de ses représentants ou du référendum.

Principe du caractère démocratique de la République: Il implique le respect des libertés fondamentales et la désignation des différents pouvoirs  au suffrage universel (ouvert à tous les citoyens majeurs), égal (chaque électeur dispose d’une voix) et secret (vote librement à l’abri de toute pression).

Pour la grande mosquée de Beauvais, ces principes se traduisent par:

-L’engagement de ne tenir, durant les prêches, aucun propos contraire aux principes précités;

-L’engagement de défendre les principes susmentionnés à l’égard des familles dans lesquelles il serait constaté des pratiques, fonctionnements ou comportements contraires aux principes précités et de leur porter assistance,

-L’engagement de signaler sans délai à l’état toute personne qui, par son comportement ou ses propos, serait susceptible, au nom d’une conception dangereuse de sa religion, de porter atteinte à la sécurité publique.

Share.

About Author

Leave A Reply